Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

03/08/2015

bye bye

J'arrête.

Je ne suis plus indigné. C'était moi qui était dans l'erreur. Puissé-je me le rappeler.

Ma méditation a illuminé les êtres, qui tous se trouvent éclairés.

Revenez, j'écrirais toujours. Des choses différentes.

 

Que dire ?

Pour commencer ?

Il était un soir, il était un matin... Ce matin là était bien.

En ouvrant les yeux, il n'y avait plus qu'à voir le merveilleux se manifester. Vous savez, c'est comme marcher dans un sous-bois frais, sur la rosée d'herbes doucement réveillées,

Par vos pieds,

Et d'apprécier. D'aimer.

Je ne vais pas dire que je vous aime. C'est un peu trop aller sur le chemin. en fait, pour être franc, je n'en ai rien à faire de qui me lisait... Il y avait bien l'attrait des statistiques, mais bon. Quoique.

Bref. Le roi saoudien ou je ne sais pas quel sur-riche, quitte la plage où les français se sont indignés qu'un aussi gros individus puisse privatiser nos plages.

A vrai dire, c'est ça, un roi... Il n'en reste plus beaucoup. François Hollande se baignerait en boxer, à Palavas pourquoi pas. Le président français est au niveau de ses sujets. Simple. Un peu dépassé par l'habit de plage, mais après tout, comme tout un chacun. Il mettrait une cheville dans l'eau, l'autre, frissonerait avec un petit rire simple en ajoutant une phrase du style "elle est quand même pas chaude...", qu'il enverrait à l'assistance avec simplicité... Les faisant rire à leur tour...

Ah, la simplicité. C'est si compliqué à atteindre.

Et en fait, c'est simple, aussi : il suffit de l'accepter. Commencer par un peu de simplicité ne serait pas de trop.

flag2.gif

Les commentaires sont fermés.